mardi, 09 juin 2020

Quelques commentaires de déi Lénk cc séance du conseil communal de Dudelange, vendredi 29 mai 2020.

Point 3 de l’OJ (ordre du jour) : Projet d’aménagement particulier (PAP) “A Bëlleg”

Globalement, déi Lénk salue ce nouveau projet de construction à cet endroit. Le lieu-dit “A Bëlleg” se situe au nord de la rue Jean Simon, entre la route de Luxembourg et la voie ferrée , +/- à l’arrêt CFL Burange. Si malgré cela,  déi Lénk s’est abstenu, c’est pour les raisons suivantes :

 – la commune de Dudelange devrait construire plus en régie propre, et ne pas laisser faire les promoteurs ;

 – la densité de logements devrait être plus importante : 250 logements au lieu des 178 prévus sur les 4,5 ha du lotissement en question ; en effet, vu le prix exorbitant des terrains constructibles au Luxembourg, construire plus en hauteur est le seul moyen de maintenir les prix des logements à un niveau abordable.

À titre indicatif, à Mersch, sur le terrain de l’ancien AgroZenter, 1.000 nouveaux logements seront construits sur 10 ha.

Depuis des années, le Luxembourg est – relativement à sa superficie totale – le champion d’Europe de la destruction de terres agricoles (+/- 800 ha en moins chaque année au Luxembourg), et cela ne peut pas continuer indéfiniment ;

 – enfin, ce lotissement qui comprend déjà aujourd’hui un arrêt CFL et trois arrêts bus, est idéalement situé pour en faire un quartier innovatif, parce que sans voitures (p. ex. en construisant un parking sur plusieurs étages à l’extérieur du quartier et en installant des voitures de location Flex CFL à l’arrêt de train); or ça, le LSAP ne veut pas en entendre parler.

 

Point 4.9. OJ : Subsides aux clubs (et associations) de Dudelange

déi Lénk a marqué son accord pour les subsides ordinaires et extraordinaires (rallonges accordées à cause de Covid 19) aux clubs, tout en demandant pour l’avenir une plus grande transparence concernant les critères d’attribution des subsides.

 

Point 5 OJ : Organisation de l’enseignement fondamental pour l’année scolaire 2020-21

déi Lénk a félicité la commune ainsi que l’ensemble du personnel concerné (enseignant et autre) pour les efforts considérables accomplis pour organiser la rentrée spéciale en période de coronavirus du 25 mai passé, en regrettant toutefois que le Ministre de l’éducation n’ait pas jugé utile de se concerter de manière approfondie avec les acteurs concernés à ce sujet.

Organisation scolaire pour l’année 2020-21 : Il est évident que la pandémie Covid 19 va affecter plus gravement les résultats scolaires des enfants de familles déjà défavorisées ; un supplément d’heures d’appui ne serait certainement pas un luxe. Or, au cours des 10 dernières années, le nombre d’heures de soutien accordées a été continuellement réduit (ce qu’ont regretté également Monsieur Romain Zuang, conseiller LSAP, et Monsieur Joël Mischaux, directeur de région enseignement fondamental). Conclusion : pour  déi Lénk il est évident que notre Gouvernement doit revoir ses priorités budgétaires au niveau national et accorder plus de budget à l’enseignement fondamental, essentiel pour une bonne formation des générations futures.

 

Point 8 OJ : Motion présentée par “Déi Gréng” relative au projet de l’État belge de gestion de ses déchets nucléaires

La motion en question est très hypocrite :

 – elle critique les instances belges pour avoir “lancé une consultation publique importante en pleine période de confinement”, rendant “une réelle participation du public impossible” (citations) ; pourtant notre Gouvernement (DP, LSAP et Déi Gréng, faut-il le rappeler) ne s’est nullement gêné pour faire voter par notre Chambre des députés l’accord de libre-échange UE – Canada (“accord CETA”) le 6 mai dernier, en plein confinement, ouvrant ainsi la voie à encore plus de commerce international et à encore moins de recours aux ressources locales ;

 – la motion constate qu’actuellement il n’existe aucune solution sûre pour la gestion des déchets nucléaires et que par conséquent “la première priorité devrait être … l’arrêt des réacteurs nucléaires” (citation). Et que fait notre Gouvernement ? Il continue à investir dans le nucléaire, notamment belge, français et allemand, moyennant les placements de nos fonds publics, notamment le fonds de pension (FDC = fonds de compensation); il ne donne aucune instruction aux instances publiques (étatiques, communales, etc.) de renoncer à l’énergie nucléaire et d’acheter uniquement de l’électricité “verte”.

Au vu de telles incohérences et inconséquences au niveau national, déi Lénk s’est vu dans l’impossibilité de soutenir cette motion et s’est abstenu tant que notre Gouvernement ne fait pas ses devoirs à domicile !

Jos Thill, conseiller communal déi Lénk

 

CC Dudelange du 29.05.2020_Commentaires dL

Les autres sections

Photos

no images were found